Login
Enregistrement
Password
EN

The riders list > yvo > List of sessions

Profile | Sessions | Equipment | Photos | Statitics

List of sessionsSessions historyCalendar


2016 [16] • 2017 [33] • 2018 [21]2019 [24] • 2020 [10]

 Windsurf [21]


[1]
 
[21/21]

Date :  17/11/2018 [Saturday]
Spot :
  Lancieux (Côtes d'Armor, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  16:00
End time :  17:00
Duration :  1h
Wind :  East
Mark :  1/10
 

Comment
Session club. Marée basse, petit coef.
Techno160 et RRD 7.6 Fire.
Rien du tout, 3/4 d'heure de quoi faire quelques exercices, dont un sympa : guider à la voix un collègue qui doit naviguer et manœuvrer les yeux fermés pour atteindre le bateau du mono. Super pour ressentir les sensations et se concentrer sur le gréement...
A 17h00, pétole complète. On est rentré en brassant l'air avec la voile.
Seule consolation, le ciel s'est dégagé et on eu droit à un beau couché de soleil, comme souvent ce mois de novembre.
Pour la condit



[20/21]

Date :  10/11/2018 [Saturday]
Spot :
  Lancieux (Côtes d'Armor, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  16:00
End time :  18:00
Duration :  2h
Wind :  South/South-West
Mark :  10/10
Bic techno 133
Select Ride 44.0
 

Comment
Session club
Techno 133 (la mienne) + RRD Fire 7.0 no cam
Je suis arrivé en avance. Au fonds de la baie, c’est marée basse. Plein de kites et de planches. La lumière et les couleurs sont magnifiques. Des grains arrivent par le sud, quelques planing, mais ça n’a pas l’air très fort. Tout le monde se pose la même question…
J’opte pour une 7.0.
En bas, on croise le groupe précédent, apparemment, il y a eu quelques passages sympas, certains ont plané en 5.0. Mais c’est beaucoup moins fort que prévu (17 à 28 nds XCWeather annoncés).
Les kites sont en l’air, mais leurs pilotes attendent dans l’eau, ça ne plane plus.
Tentative de beach start. Difficile. Je me contente de travailler la mise en position du gréement et du flotteur (je crois que je suis trop vers le vent, c’est pour cela que le flotteur lofe dès que je monte dessus).
Le temps d’aller sur la zone, la pluie ! Pendant un très gros quart d’heure, ça tombe, la combi prend l’eau et ça commence à cailler… la pluie est plus froide que l’eau de mer !
Malgré tout, y a un fond d’air qui permet de faire des exercices autour des bouées (empannage et virement de bord). L’empannage commence à rentrer avec la 133 ! Mais lorsque j’empanne la voile, il faut davantage pousser la voile avec la main arrière pour la faire pivoter et ramener vers sois l’ensemble avec la main avant. C’est moins stable que la 160l.
Après l’averse, le bonheur. Les kites et la majorité des planches ont plié les gaules. Le vent est revenu, rien que pour nous !
1h30, parfait en 133l et 7.0. J’ai trouvé le vent très régulier pour du sud. Je planais tout le temps. Dans les molles, il fallait légèrement ouvrir sur largue pour conserver le planing, attendre la reprise et repartir à fond avec la risée.
On naviguait entre la perche blanche (entrée goulet) et la perche noire (devant la plage des Ebihens). Des bords magiques, super longs, plan d’eau tout plat. Je me suis fait la réflexion que jamais saint-Su ne pourrait rivaliser avec ce moment !
Un petit quart d’heure d’exercice d’amorce de jibe : se redresser jusqu’à avoir le corps à la verticale du pied avant. Radical ! On part sans effort dans la courbe, ça va super vite. Puis, quand ça commence à ralentir, on repart au travers et ainsi de suite. Exercice très amusant, ça faisait comme en ski quand on fait des S.
Gros progrès sur la prise de planing, les mauvaises habitudes s’effacent, sauf en fin de séance où j’ai pris quelques planing au harnais, la fatigue…
Content d’avoir pris mon flotteur et donc mes straps réglés pour moi. J’en ai profité un max. j’aurai regretté avec les flotteurs du club.
Tous les niveaux sur l’eau, des débutants aux pros du club. Super pour se jauger et ajuster les trajectoires sur celles des meilleurs. Jean Floch sur l’eau, c’est la grande classe.
Session d’anthologie, sans aucun doute la meilleure…



[19/21]

Date :  08/11/2018 [Thursday]
Spot :
  Le minihic sur rance - plage de Garel (Le Minihic Sur Rance, 35, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  14:00
End time :  15:00
Duration :  1h
Wind :  South-East
Mark :  6/10
Tabou 3 styles 106
Tabou freeride 32.0
Gun Sails torro 5.3
dinafiber c55 430
 

Comment
Session à la maison !
Vent sud-est annoncé, je tente pour une petite heure le home spot, c’est l’axe idéal.
Gréage au bord de l’eau, je me rends compte que 5.3, c’est bien ce qu’il faut. L’eau est déjà bien descendue, mais pas encore au niveau de la vase.
1er quart d’heure sympa. Sur bâbord, je suis gêné par la bande de sable (vestige parc à moules), j’en profite pour remonter au près. Par contre sur tribord, top de chez top ! super kif, planing bien rapide, en longeant la bande de sable, ça décuple les sensations ! Plusieurs allers-retours de suite. Dommage de ne planer que sur tribord. Sur bâbord, le temps de prendre le planing, j’étais de suite sur la bande de sable et plus difficile de caper, je me contentais de remonter au vent…
Je commence à comprendre les consignes du mono sur la prise de planing (et le passage nécessaire au déséquilibre avant). Pas le choix avec la 3S, je n’y arrive pas sinon. Il faut que je me détache des mauvaises habitudes prises en 133 et voile de freeride, pas de prise de planing au harnais, « La planche est un sport ! ». Ça va devenir nécessaire pour planer + vite et avec moins de voile ! Mais, c’est plus chaud, faut de l’engagement.
45 minutes suivantes, le vent est descendu, … l’étale marée basse côté mer ? Quelques planous, j’ai raté plusieurs risées par manque de technique (le flotteur est très vivant, et les erreurs de placement ne pardonnent pas).
J’en ai profité pour travailler au bord le beach start. C’est plus facile avec la 106 et une petite voile pour orienter l’ensemble.
6.6 et 133l auraient été un meilleur combo cette fois.
Sous le soleil, bon d’enchainer pour garder le rythme.
NOTE : Le vent était SSE au début, il faudrait SE, voire E-SE pour ne pas être gêné par la bande de sable. Mais en tout cas, c’est navigable sans danger. Quand je suis reparti, le vent avait tourné plus SE et semblait se renforcer.



[18/21]

Date :  03/11/2018 [Saturday]
Spot :
  Lancieux (Côtes d'Armor, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  16:00
End time :  18:00
Duration :  2h
Wind :  South
Mark :  6/10
 

Comment
Session club. 12 à 14 nds. Beaucoup moins que prévu… marée haute coef 65 début du baissant.

Techno 160 + RRD Fire 7.6

Nav dans l'entrée du goulet. Le temps que le mono installe les bouées, des risées permettent qq planings bien sympas. Sensation bizarre, petite vitesse et confort, comme en Renault 25 ! Prise de planing en douceur, car pomping moins efficace (pb d'appuis, pas les mêmes repères que sur 133l). Mais une fois dans les straps, c'est stable.

Puis moins de risées. On enchaine exercices, dont empannages. Du progrès en regardant un collègue : Reculer la main arrière, puis la main avant entre les attaches des bouts : c'est beaucoup plus efficace, tout en limitant le risque d'être déséquilibré.

La pétole s'installe, 25min pour regagner la plage…

Sympa tout de même, le flotteur large était finalement bienvenu, le plan d'eau étant totalement plat, ça a facilité les prises de planing du début de session, puis les exercices sur manœuvres.

Sous le soleil, pas eu du tout froid.



[17/21]

Date :  27/10/2018 [Saturday]
Spot :
  Lancieux (Côtes d'Armor, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  16:30
End time :  18:00
Duration :  1h30mn
Wind :  North/North-East
Mark :  8/10
 

Comment
Prévi Xcweather 16 à 20 nds. Aucune idée de la réalité, mais c’était bien fort sur la fin.
Session club, techno 133 + RRD FireW 7.6 no cam
Arrivé sur Lancieux, pas de vent, j’opte pour une 7.6, mais une fois au bord de l’eau, le vent a pris des tours. Sans doute trop toilé finalement.
Marée basse coeff +90 : idéal pour entrainement beachstart. Eau sous niveau des épaules, bon exercice. Conseil : mettre pied avant en premier, permet d’éviter au flotteur de trop vite loffer. Effectivement plus facile, mais plusieurs fois arraché en arrivant sur le flotteur (trop toilé !!). En progrès.
Sur les bords…. Top de chez top ! Au début, difficile adaptation au flotteur pourri : pont = patinoire, + straps déformés et tissus déchiré. J’ai raté plusieurs prises de planing, mon pied n’entrant pas dans le strap car restant bloqué dans le tissu… Galère. De plus, les straps avant et arrière étaient plus écartés que sur mon flotteur : au planing, l’impression d’être en grand écart n’était pas très confort.
Mais une fois au planing, génial, pas l’impression d’être sur-toilé. Je me suis éclaté. Jamais été aussi vite sur Lancieux. Cette fois-ci, je n’ai pas été gêné par les vagues (début du montant). Même pris du plaisir sur les décollages.
Découverte du décrochage de l’aileron (nombreux spin-out). Selon le mono, c’était la conjonction de deux choses :
1. La vitesse très importante
2. Le dépassement de l’axe au près (trop d’appui sur l’aileron) : qu’il faut que j’anticipe afin de ne pas dépasser cet axe…
Pas de gamelle : à chaque spin-out, ça faisait comme en surf des neiges quand on veut freiner. Pour repartir, sans déchausser, j’amenais le pied arrière sous les fesses et mettais plus d’appui sur le pied de mat : le flotteur repartait immédiatement dans le bon axe. Plutôt amusant, et déconcertant à la fois.
Sinon, grande session sous le soleil, je me suis éclaté sur les bords (vitesse + vagues !). Malgré la difficulté sur manœuvre à cause de la voile trop grande et pont glissant (mais gréement super léger).
Avec mon, flotteur, j’aurai mis 9/10, j’aurai été plus à l’aise. Dommage.
L’enchainement régulier des sorties me donne l’impression d’être plus en forme également et de mieux profiter de chaque session.



[16/21]

Date :  20/10/2018 [Saturday]
Spot :
  Lancieux (Côtes d'Armor, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  16:00
End time :  18:00
Duration :  2h
Wind :  10 at 12 kts North-East
Mark :  5/10
 

Comment
session club, techno 148l + RRD Firew 7.0 no cam
Session bien sympa, sous le soleil.
Prévision de vent conformes, pas très fort mais régulier, idéal pour le programme : entrainement sur virement de bord et surtout empannage.
Pour l'empannage, le tir à l'arc est beaucoup plus efficace sur funboard que le simple essuie-glace ( à réserver pour planche à dérive). C'est beaucoup plus dynamique et efficace ; ça tourne très vite, et on passe l'axe du vent + rapidement. Part contre, bien anticiper la puissance dans la voile et se reculer, voire se déhancher pour contre poids. On sent bien l'appui sur le pieds de mat qui fait tourner le gréement. Pour la reprise,au changement d'amure, légère poussée avec la main arrière pour faciliter la rotation, et en même temps, tirer le gréement vers soi avec la main avant, qui devient la main arrière une fois la rotation effectuée.
Pas de planing, bonne session pour travailler les manœuvres, mais pas très fun....



[15/21]

Date :  18/10/2018 [Thursday]
Spot :
  Lancieux (Côtes d'Armor, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  14:00
End time :  15:00
Duration :  1h
Wind :  North/North-East
Mark :  6/10
Bic techno 133
Select Ride 44.0
North Sails x type 7.8
north sails gold sdm 75 460
 

Comment
Windfinder 12 à 15 nds, Xcweather plus optimiste 14 à 17. Finalement entre les deux. Mais sous le soleil. Température estivale.
Vent irrégulier au bord, plus constant après passage de la perche.
1er bord top. Le plan d’eau est propre, planing presqu’au hébihens, mais je vire avant. Raté. La houle est traitre. Le bord retour (babord) est plus difficile, pas ou peu de planning, je remonte au vent pour rester sur mon axe. Quelques moments à attendre les risées tout de même.
J’essaie de suivre les consignes de samedi dernier. Pour prendre une rafale, je me décroche pour pomper et atteindre le planing. Pas de bras aujourd’hui encore. Grosse semaine et petite nuit = petite forme.
Finalement, ça plane pas mal. Mais pas très fort. Souvent, j’abats pour ré-accélérer afin de pas perdre le planing (mais ça ne marchait pas toujours). Puis j’essaie de remonter au près quand le vent pousse suffisamment. Bien technique, ça va pas très vite mais ça plane. Ça suffit pour profiter. Quasi personne sur l’eau (à part 3 planchous , un kite et un cata), la baie pour nous, sous le soleil. Un super kif ! Après des journées de boulot bien intenses, ça fait du bien.

IMPORTANT : je pense avoir commis la même erreur que la dernière à Langrolay. J’ai trop étarqué : la voile répondait peu au pomping ; je l’entendais flotter, pas de puissance. J’avais un doute pourtant mais une fois à l’eau, flemme de remonter rechercher l’étarqueur. Dommage, je pense c’est ce qui m’a manqué pour être vraiment à l’aise. Pourtant, elle avait un beau creux sous le wish.



[14/21]

Date :  13/10/2018 [Saturday]
Spot :
  Lancieux (Côtes d'Armor, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  10:00
End time :  11:30
Duration :  1h30mn
Wind :  10 at 14 kts South
Mark :  5/10
Bic techno 133
Select Ride 44.0
 

Comment
Session Club.
Annoncé 20 à 30nds Windfinder (beaucoup plus sur Xcweather). Bah c’est pétole.
Voile 7.0 RRD Firemove.
Marée haute. Toujours le mauvais shore break.
Condition bien technique. Pas trop de creux, mais pas beaucoup de vent. Donc travail sur la prise de planing.
Comme d’habitude, j’attends les rafales accroché au harnais. C’est moins lourd… Le mono me lance : « Par petit temps, on ne recherche pas le planning au harnais ! à l’arrivée d’une rafale, décroche-toi, pomping énergique, puis harnais uniquement au planning ». Effectivement, j’ai pu prendre le planning sur des rafales pas très fortes…
Dans l’ensemble pas terrible, bien fatiguant d’ailleurs (impression de gréement super lourd par rapport à mon matos) + 1h30 de pomping à chaque rafale.
Une seule satisfaction : corriger ma mauvaise habitude au harnais devrait me permettre de planer peut-être plus souvent. Comme le dis le mono : même par petit temps, la planche doit être un sport. Il faut être énergique !



[13/21]

Date :  12/10/2018 [Friday]
Spot :
  Saint-Suliac (Ille-et-Vilaine, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  14:30
End time :  15:20
Duration :  0h50mn
Wind :  20 at 30 kts South/South-West
Mark :  8/10
Tabou 3 styles 106
Tabou freeride 32.0
Gun Sails torro 5.3
dinafiber c55 430
 

Comment
Session after work
Annoncé 20 à 30nds Windfinder (beaucoup plus sur Xcweather). Les conditions sont bien là. Gréage de la Torro, étarquage très généreux...
Marée haute. Beaucoup de monde. Sympa, pas de marche. Mais les gros cailloux au bord, sous l’eau…
Ça plane à chaque bord, après quelques minutes d’adaptation. J’ai bien intégré le coup sur la Tabou. Par vent fort, il faut de l’engagement : pomping léger (ici, suffisait juste d’ouvrir tellement c’était fort), tout de suite s’accrocher, chausser le straps avant et glisser le pied arrière contre le strap arrière. Puis dans la seconde qui suit, chausser le deuxième strap. Vite compris que si je ne chaussais pas suffisamment vite le pied arrière, le flotteur loffait et ne me retrouvais face au vent en pleine galère. Chausser l’arrière me permet d’orienter plus facilement le flotteur et d’alléger le poids sur l’aileron. Une fois bien installé au planning, je pouvais appuyer sur l’aileron et remonter travers et près.
Session sous le soleil, beaucoup de plaisir sur les bords. Mais vite usant : j’étais super concentré, du vrai sport ! Je m’arrêtais sur la plage pour souffler presqu’à chaque aller-retour la fin.
Sur dernier bord, le vent est devenu trop fort : j’étais à la limite. J’essayais de ralentir en relâchant la main arrière, mais ça continuait à accélérer, je me retrouvais presque plein largue. Bref trop dangereux. Arrêt au bout de 50 minutes complètement rincé.
Super content de commencer à bien dompter la Tabou. C’est vraiment différent de la 133. Elle parait gommer les sensations sous le clapot, mais l’accélération est toujours saisissante !
J'ai senti la Torro moins raide que la Hammer, j'étais moins balancé à l'arrivée des grosses rafales (à conditions similaire à la nav d'il y a 1 petit mois).
Je note 8 pour l’énorme sensation de progrès sur la prise de planning avec la Tabou, et ce, avec les conditions difficiles. Toujours des difficultés sur virement de bord quand c’est trop rafaleux.



[12/21]

Date :  29/09/2018 [Saturday]
Spot :
  Le minihic sur rance - plage de Garel (Le Minihic Sur Rance, 35, France)
Type :  Windsurf (Freeride)
Start time :  11:15
End time :  12:30
Duration :  1h15mn
Wind :  10 at 20 kts East/North-East
Mark :  7/10
Bic techno 133
Select Ride 44.0
North Sails x type 7.8
north sails gold sdm 75 460
 

Comment
En allant chez le boucher, je pousse jusqu’à la plage. On ne sait jamais, c’est pas terrible mais comme c’est NE- E annoncé ça peut le faire au Minihic… effectivement, il y a de bonnes risées.
Je rentre rapidos pour tenter le coup !
Cette fois, j’étarque un peu moins, sans rien changer d’autre. C’est beaucoup mieux, sous les risées, je prends le planing beaucoup plus facilement. Et les pompings sont + efficaces.
Au début, je cherche à remonter vers la pointe, y a un effet ventury. Beaucoup de risées, mais très courtes et surtout, plein de bateaux au mouillage.
Je continue et m’éloigne encore au-delà des mouillages. Les risées sont moins nombreuses mais beaucoup plus longues. Vraiment top. Sur la fin, on n’était pas loin des 20nds sur 2/3 rafales (j’ai même fait une petite catapulte sur un manque de concentration). Top, j’ai regretté de ne pas pouvoir partager ça avec quelqu’un. Des bords assez longs de la pointe du Minihic jusqu’à celle d’en face.
Au bout d’une heure, fini les risées. Je décide de rentrer et là, le meilleur bord, planing jusqu’au bord de la plage… je repousse pour 5 minutes de rab tip-top. Puis, plus rien.
Super nav. Ça ne planait pas beaucoup, mais quand ça planait, c’était super. Nav sous le soleil, à la maison, gréage sur l’herbe avec l’eau à 1mètre, douche sur le bord. Presque le paradis.
Xcweather avait annoncé un bref passage plein EST avant de revenir, ça c'est bien réalisé. Dommage que les vents d’EST soient aussi rares
Bien rincé, l’alternance des phases d’attente et de planing fatigue.
NB : Je me suis forcé sur les planings un peu mou à chausser le strap arrière. C’est short, faut être efficace à chausser et à déchausser. Mais j’ai eu l’impression, que ça pouvait me permettre un peu plus de contrôle sur la direction tout en restant léger sur l’aileron. En tout cas plus utile que le pied posé devant le strap. A retester.



[1]
MWS - My Wind Sessions
http://windsurf-sessions.eg2.fr - Contact